La vérification du bon fonctionnement du système d’irrigation goutte à goutte est une étape fondamentale pour assurer son bon fonctionnement dans le temps.

Afin de diagnostiquer tout problème lié au système d’irrigation goutte à goutte, il est nécessaire de prendre quelques mesures de base des manomètres et des débitmètres, car une partie considérable du système d’irrigation est souvent enterrée sous terre. Elles sont prises après vérification du bon fonctionnement des composants du système et permettent d’identifier et de résoudre rapidement les problèmes spécifiques.

Pour effectuer des relevés de base de l’ensemble du système, il est nécessaire d’enregistrer les valeurs de tous les manomètres en amont et des débitmètres en aval des pompes, des vannes de contrôle des conduites en surface, de l’entrée et de la sortie des tuyaux ou des ailes d’égouttement.

Les principaux paramètres à analyser sont les suivants :

Débit du système d’irrigation au goutte à goutte : connaître le débit du système nous permet de prendre des décisions concernant le zonage correct du système d’irrigation. La plage de valeurs dans laquelle le débit du système d’irrigation goutte à goutte doit être inclus se situe entre 30 l/min et 200 l/min selon les caractéristiques du système et les besoins en eau de la zone irriguée. De plus, la connaissance du débit permet, en considérant le diamètre des tuyaux, de calculer la vitesse de l’eau dans le système (exprimée en m/sec) : plus la vitesse de l’eau à l’intérieur du système de tuyaux est élevée, plus les pertes de charge qui peuvent compromettre le bon fonctionnement du système sont importantes. À cet égard, il est conseillé de maintenir une vitesse de l’eau inférieure à 3,5 m/sec ;
2. Pression de la pompe : assure le mouvement de l’eau dans le système. Les pompes les plus utilisées dans les systèmes d’irrigation goutte à goutte ont une pression comprise entre 3 et 6 bars ;
3. Pression d’entrée du filtre : fournit une indication importante de la force avec laquelle l’eau à filtrer est poussée dans le système de filtration. Le fait de vérifier que la pression d’entrée du filtre est conforme aux spécifications fournies par le concepteur du système nous permet de vérifier le bon fonctionnement du système de filtration;
4. Pression de sortie du filtre : permet de vérifier les pertes de pression subies par l’eau lors du passage du filtre. Lorsque la différence entre la pression d’entrée et la pression de sortie du filtre est trop marquée, il est nécessaire d’organiser des opérations de rétrolavage appropriées afin de ne pas affecter le fonctionnement du système ;
5. Pression de sortie de la vanne de régulation principale : donne une indication moyenne des valeurs de pression d’eau au niveau systémique de l’ensemble du système.
Un conseil pour surmonter ces problèmes est de toujours suivre les spécifications données par le concepteur du système afin d’éviter les chutes de pression.
Une indication importante du bon fonctionnement de base du système est donnée par l’apparence de l’eau de purge qui sort du filtre. Si l’eau est propre et ne contient aucun résidu de sable ou de terre, cela signifie que le système de filtration et la vanne de lavage à contre-courant fonctionnent correctement. Une fois les mesures de base ci-dessus prises, il sera nécessaire de vérifier le fonctionnement de tous les autres composants en mesurant la pression à l’entrée et à la sortie des valves, du tuyau et l’aspect de l’eau de purge des lignes. En conclusion, le temps de stabilisation du système pour atteindre la pression et le débit corrects sera déterminé.