La surveillance de votre système d’irrigation goutte-à-goutte est essentielle pour garantir un fonctionnement sûr et durable, en évitant ce qui peut être des obstacles accidentels.

L’entretien régulier de votre système d’irrigation goutte à goutte devient une mesure importante à prendre, même plusieurs fois dans l’année, pour éviter que le système ne se détériore, ne se bouche et ne se remplisse de substances indésirables telles que les bactéries et les algues.

Découvrez notre outil d'irrigation goutte à goutte

Quelles sont donc les étapes à prendre en compte ?

1.         Vérification du système

La première étape du nettoyage et de l’entretien d’un système d’irrigation goutte à goutte consiste à effectuer une inspection visuelle. Il est donc nécessaire d’examiner attentivement le système et de s’assurer que rien n’est déplacé ou usé. Des tuyaux usés peuvent s’écouler dans des zones où vous ne le souhaitez pas, entraînant un important gaspillage d’eau.

2.         Canalisations

Pour identifier les fissures ou fuites existantes, il suffit de passer la main le long de la gaine goutte à goutte. Si une fuite ou une fissure est constatée, cette section de tuyau spécifique doit être réparée ou remplacée.

Cette décision dépendra en fin de compte de l’importance de la fuite, de la configuration particulière et des préférences personnelles.

N’oubliez pas que même la plus petite fuite peut entraîner un grand gaspillage d’eau à long terme si elle n’est pas traitée.

Lors de l’inspection, il peut s’avérer que les gaines sont obstruées/endommagées par des algues et des bactéries. Heureusement, il existe des bactéries et des agents de contrôle des algues qui peuvent être ajoutés au système, ce qui aidera à éliminer ce problème. Un rinçage quotidien au chlore est une autre bonne option.

Vous pouvez également ajouter une vanne automatique aux lignes de goutte à goutte qui élimine tout le système à la fin de chaque cycle d’irrigation et réduit la quantité de boue accumulée à l’intérieur.

3.         Filtre

Vous devez vérifier le filtre du système d’irrigation, et le nettoyer si nécessaire. En parlant de filtres, si vos filtres sont encrassés et difficiles à nettoyer, il est peut-être temps d’investir dans des filtres à disques. Les filtres à disques sont plus efficaces pour filtrer l’eau, se colmatent difficilement et peuvent être nettoyés.

4.         Distributeurs

Selon l’approvisionnement de l’eau (et les nutriments ajoutés à l’eau d’irrigation), les émetteurs du système d’irrigation peuvent être bouchés par des sels de magnésium et de calcium. Même si les émetteurs ne sont que partiellement bouchés, ils peuvent créer des problèmes en distribuant inégalement les nutriments et l’eau dans le système d’irrigation.

Les problèmes d’accumulation nécessitent généralement un nettoyage plus sérieux, qui est généralement effectué vers la fin de la saison de croissance.

Un conseil utile pour nettoyer les émetteurs est de les immerger dans une solution à base de vinaigre.

5.         Lavage du système en fin de saison

À la fin de chaque saison d’irrigation, il est nécessaire d’éliminer toute occlusion du système et de le libérer de l’accumulation de substances minérales indésirables qui pourraient compromettre le bon fonctionnement du système d’irrigation.

Le rinçage des conduites peut aider à éliminer l’accumulation de matières indésirables dans celles-ci, comme les bactéries et les sels de calcium résiduels.

Une séquence prédéterminée de rinçage doit être suivie pour éviter d’endommager le système. Un rinçage partiel ne permet pas de maintenir correctement le système d’irrigation en fonctionnement.

Cette phase est particulièrement importante et délicate. Des produits spécifiques doivent être utilisés afin de prévenir tout dysfonctionnement du système au cours de la saison suivante.

6.         Maintenir la plante en bonne santé pendant la saison : purger les panneaux latéraux

Afin d’éviter l’accumulation dans les têtes des goutteurs et d’éliminer les particules solides en suspension qui peuvent empêcher le bon fonctionnement du système d’irrigation goutte à goutte pendant la saison, il est conseillé de purger les côtés.

Pendant la saison d’irrigation, les lignes secondaires doivent être purgées toutes les 2 à 3 semaines.

Pour réaliser cette purge, il suffit d’ouvrir l’extrémité de la gaine latérale pendant 30 à 60 secondes jusqu’à ce que vous constatiez que l’eau qui fuit est propre.

Les vannes à air en bout de ligne peuvent être utilisées pour rincer les côtés du système d’irrigation.

Les vannes à air sont idéales pour maintenir les têtes de goutte en parfait état de fonctionnement et pour l’entretien périodique du système d’irrigation.

La vanne à air purge automatiquement l’extrémité de la ligne d’irrigation au début de chaque groupe d’irrigation et est particulièrement adaptée lorsque l’eau utilisée est de mauvaise qualité ou en cas de suspension de sable dans l’eau.

AVEZ-VOUS BESOIN DE CONCEVOIR VOTRE SYSTÈME D'IRRIGATION? BÉNÉFICIEZ DE L'OUTIL